Chargement...
Chargement...

Coups de cœur

Mémoires d'un architecte

ArchitectureArchitecture
Architecte et urbaniste français, Fernand Pouillon (1912-1986) fut l’un des grands bâtisseurs de la reconstruction d'après-guerre. 50 ans après sa première publication, ses "Mémoires" restent le récit poignant d'une vie tumultueuse.
Architecte et urbaniste français, Fernand Pouillon (1912-1986) fut l’un des grands bâtisseurs de la reconstruction d'après-guerre. Privilégiant la pierre, on lui doit de nombreux bâtiments à Marseille, en région parisienne ainsi qu'en Iran et en Algérie. Architecte innovant et visionnaire, soucieux du rôle social de l'architecture et de l'amélioration des conditions de vie des hommes, il parvint à construire dans l'urgence des logements beaux et confortables pour les plus démunis. Ses réalisations sont toujours habitées aujourd'hui que ce soit les logements du vieux port de Marseille ou la cité monumentale « Climat de France » à Alger. Talentueux et ambitieux, raflant de nombreux marchés, Fernand Pouillon mû par une grande soif de réussite connaîtra une ascension sociale fulgurante. Mais sa désinvolture vis a vis des gens du métier, sa réussite insolente, des collaborations hasardeuses lui vaudront des inimitiés et le mèneront dans les années 60 avec l’ « affaire » du CNL ,à la ruine, à la prison, à la radiation de l’ordre des architectes. C'est pendant son séjour en prison qu'il écrira "les pierres sauvages". Fiction relatant la construction de l’abbaye du Thoronet où son talent d’écriture sera gratifié du prix des Deux-Magots en 1965. Après cet échec personnel et professionnel et une santé mise à rude épreuve, Il exercera à nouveau son talent en Algérie tout juste indépendante. Amnistié en 1971 il connaîtra une réhabilitation, François Mitterrand lui remettant la Légion d’Honneur en 1985 un an avant sa mort.
Sa vie romanesque, Fernand Pouillon la met sur papier quelques temps après son procès en 1968 dans « Mémoires d’un architecte. » 50 ans plus tard ce récit introspectif passionnant et poignant se lit comme un roman d’aventure. C’est un témoignage détaillé des acteurs et des rouages du milieu politique et des affaires dans cette période de reconstruction de l’après seconde guerre mondiale. C’est également le plaidoyer lucide et sincère d’un homme conscient de son talent et de ses responsabilités dans une vie faite d’excès : ambition folle, acharnement au travail, vie sentimentale mouvementée. Ce récit émouvant, palpitant, magistralement écrit, ponctué de réflexions clairvoyantes sur l'architecture et la vie est entre autres marqué par les passages évoquant son évasion et le vécu dans le corps et l'esprit d'un homme qui connaît la prison. Son œuvre architecturale est à redécouvrir ainsi que cette oeuvre littéraire à lire et relire...

Patrick Bouchain, Permis de Faire

ArchitectureArchitecture
« Peut-on faire une autre architecture, compatible avec la loi, qui soit porteuse d’enchantement ? »
Les propos de Patrick Bouchain sont toujours attendus comme l’expression d’une pensée inattendue et rafraîchissante qui ouvre des pistes pour agir différemment. Ce court texte, retranscription de la leçon inaugurale de l’Ecole de Chaillot en 2017 ne fait pas exception. Apres avoir quitté l’agence Construire, Patrick Bouchain entend mener une réflexion au sein de l’Ensapb (école nationale supérieure d’architecture de paris Belleville) sur l’article 88 de la loi LCAP dite loi relative à la liberté de la création, à l’architecture et au patrimoine. Patrick Bouchain part de cette question : « comment se fait-il que dans une société de liberté – de liberté d’opinion et d’association -, on ne délègue jamais le « faire » aux « représentés ? » Autrement dit, comment se fait-il que le citoyen ne puisse pas avoir une part active dans l’élaboration d’un projet architecturale ? A partir d’exemples tirés de sa longue expérience et de problématiques actuelles comme l’immigration ou le partenariat public-privé, Patrick Bouchain expose ses idées pour envisager la pratique architecturale dans une société démocratique qui inscrit le citoyen dans l’action. Cette réflexion, riche d’exemples concrets, le mène à mettre en question le droit (comment le rendre moins techniciste...) et le politique (comment construire avec l’habitant, quelle forme de délégation envisager...). Il ouvre ainsi des voies à la pratique d’une architecture pragmatique critique qui voit coopérer différents protagonistes, tentant de définir « ce qui est permis de faire dans l’intérêt commun ». Cette lecture passionnante, pleine d’enseignement, voit l’architecture ainsi définit comme une activité démocratique active, inévitablement expérimentale au risque de l’échec, un travail de longue haleine contribuant au tissage d’un lien social. L’architecture comme « l’expression d’une expérimentation de la vie. »

BRUTHER (2012 2018) par El Croquis

ArchitectureArchitecture
Le nouveau El Croquis est arrivé. Il présente par de multiples photographies et plans détaillés les projets de l'agence Bruther.
Fondée en 2007 par Stéphanie Bru et Alexandre Theriot, l'Agence Bruther revendique une architecture qui tend vers la réconciliation des contraires :
" Nos projets suggèrent un équilibre délicat entre stratégie et forme, rigueur et liberté, spécifique et générique, immédiateté et évolutivité. Considérant le programme dans son avenir, nos projets représentent des infrastructures ouvertes qui répondent à une profusion de possibilités de contexte et à une grande malléabilité des utilisations".
Dans cette monographie proposée par El Croquis vous trouverez un entretien du duo avec Christian Kerez ainsi qu'une sélection de travaux de l'agence de 2012 à nos jours. Sont présentés une vingtaine de projets, d'une maison bas carbone à Avion en France, à la réhabilitation d'un logement collectif à Mérignac en passant par le nouveau musée du XXIème siécle à Berlin...

L’Hypothèse collaborative : Conversation avec les collectifs d’architectes français

ArchitectureArchitecture
Une étude et des entretiens passionnant avec des collectifs d'architecte français qui réinvente la pratique.
Depuis quelques années, confrontés aux transformations des métiers de l’urbanisme et de l’architecture et face aux enjeux sociaux et écologiques plusieurs collectifs tentent de proposer de nouvelles manières de produire l’espace. Ces pratiques collaboratives, l’Atelier Georges a voulu en rendre compte par l’analyse mais également en donnant la parole à ses protagonistes. En résulte des entretiens passionnants qui offrent des pistes originales de réflexions et d’engagements collectifs.

Présence d'un architecte

ArchitectureArchitecturecoup de coeur
Dialogue entre une historienne et un architecte
Partant du projet d’Allmannjuvet en Norvège, Marti Lending historienne, questionne l’architecte Peter Zumthor sur le rapport qu’entretient son travail à l’histoire. Convoquant des historiens mais également des romanciers comme Stendhal, Nabokov ou Proust, ce dialogue, plus que simple interview, développe une pensée rigoureuse confrontant questionnements théoriques et expériences architecturales. Sous des auspices arides, l’entretien parvient à témoigner de la pensée et de la sensibilité de Peter Zumthor. A travers de nombreux exemples, les questions de la temporalité et de la psychologie montrent un architecte attaché à la mémoire et à l’émotion dans ses créations et son expérience architecturale. Un ouvrage qui affine une auto-analyse entreprise par l’architecte dans « Penser l’Architecture » et d’ « Atmosphères » A noter la sortie chez Scheidegger & Spiess d’un DVD (sous-titrage anglais et allemand) regroupant interventions et entretiens vidéos de l’architecte : Peter Zumthor Talks About His Work: A Biographic Collage .

Constellation.s : Habiter le monde

ArchitectureArchitecture
Parution du catalogue d'exposition
Des quatre coins du monde, les sociétés humaines doivent faire face à des bouleversements sociaux, urbains et écologiques qui remettent profondément en causes les modes d'habiter. L'exposition "Constellation.s Habiter le Monde" qui s'est déroulée à Arc-en-Rêve en 2016 se concrétise dans ce volumineux ouvrage. A travers la contribution de quelques 100 personnalités d'horizons très variés (architectes, urbanistes, anthropologues, cinéastes, habitants...) ce catalogue expose des initiatives individuelles et collectives qui proposent de nouvelles manières d'habiter.

Comment tout ça tient ? / voyage au pays des structures

ArchitectureAutres réalisations architecturalesArchitecture
Quel point commun y-a-t-il entre un tabouret et la Tour Eiffel, un hamac et le Pont du Golden Gate ?
Malgré les différences de proportions, ce sont toutes des structures qui pour se maintenir en équilibre respectent impérativement les lois fondamentales de l'architecture.

Souvent exposée dans sa dimension esthétique, l'architecture est ici abordée dans sa dimension technique. Mais rassurez-vous, ce livre n'a rien d'aride ni de rebutant.

À travers un dialogue entre un maître et son élève et les éclairants et comiques petits croquis de Philippe de Kemmeter, Michel Provost propose une habile et instructive initiation à l'architecture.

Action, Réaction, Couple, Ponter, Supporter, Contreventer, Traction, Compression, Règles de l'équilibre... autant de termes plus ou moins obscures qui sont ici expliqués, et fourniront aux amateurs d'architecture des outils pour voir d'un regard nouveau la beauté structurale... d'une toile de tente ou de Notre Dame de Paris.

Le futur de l'architecture depuis 1889

ArchitectureAutres périodes architecturalesArchitecture
Auteur d'ouvrages sur New-York, Casablanca, Mies van der Rohe, Le Corbusier, Jean-Louis Cohen nous offre ici une histoire vivifiante de l'architecture moderne, à la fois synthétique et documentée.

Dans un récit riche et limpide, l'auteur parvient à exposer la dynamique qui fait se confronter l'histoire sociale, économique, politique et l'histoire de l'esthétique architecturale moderne.

Dans un souci d'objectivité, Jean-Louis Cohen ne privilégie pas les grands noms de l'histoire de l'architecture mais considère les spécificités des traditions et innovations architecturales régionales et nationales ainsi que le dialogue, l'appropriation, choix des différents architectes dans les conditions historiques qui furent les leurs. Ce pari ambitieux de ne pas exposer une simple juxtaposition de mouvements stylistiques mais de considérer les multiples facettes et temporalités de la réalité architecturale mondiale s'illustre par l'agréable diversité des documents qui ponctuent le texte : photographies d'architectures biens sûr, mais également croquis, extraits de revue, couvertures d'ouvrages, peintures...

Cet ouvrage intéressera donc tous les passionnés d'architecture désireux de lire sous un regard nouveau et clair toutes les nuances d'une histoire mouvementée. Les étudiants y trouveront quant à eux une référence de qualité et un outil bibliographique précieux pour leurs propres recherches.